Les limites de Latona constituent son potentiel

Latona crée de la danse à partir d’aspects du mouvement qui sont universels, communs à tous les objets.

1.       Déplacement, accélération, élan

2.       Rotation

3.       Le temps (représenté par la musique)

4.       La relation spatiale aux autres objets

N’importe quel objet en mouvement dont les humains, les fauteuils roulants, les robots, les voitures sans conducteurs, les attractions ou encore les drones… ont ces aspects.

Comme nous travaillons à partir d'élèments qui sont universels à tous les objets physiques, ils peuvent potentiellement tous danser ensemble. Les personnes en situation de handicap avec ceux qui peuvent marcher. Les humains avec les robots. Les robots et les manèges et ainsi de suite.

De plus, ces schémas de déplacements peuvent être étendus à d’autres domaines du mouvement, comme le fitness, les acrobaties aériennes, les manèges et la danse bien sûr.

Il va nous falloir au moins cent ans avec une centaine d’artiste pour explorer tout ça.   

Et vous, qu’est-ce que vous imaginez ?